Le vendredi soir

Je pense à vérifier le matériel de l’association (Dossard, corde, forfaits, etc…) ainsi que mon matériel de ski. Il faut qu’un accompagnateur soit organisé… Il montre l’exemple. Pensez à toujours avoir quelques sacs à vomi sur vous au cas où, surtout chez les petits.

Pour les personnes à pied, vérifier les sacs, thermos et fournitures… (Thé, café et chocolats)

Le samedi matin

Personnes à pied : préparer bien à l’avance les boissons chaudes. Faire la demande auprès de Delphine du bureau de l’asso pour le chocolat, le thé et café s’il vous en manque.

Rappelez aux parents lorsqu’ils arrivent que dans le sac à dos doit se trouver un gobelet plastique.

Sur le parking de la salle de Sous-lettraz

Mon sac à dos et mon matériel de ski avec les dossards sont prêts et je me présente devant le gymnase de Sous-Lettraz à 7H45 sous le panneau de mon groupe pour attendre les enfants du groupe. Je refuse les enfants malades avec de la fièvre.

Je récupère les sacs à dos des enfants pour les accrocher ensemble avec la cordelette afin d’éviter toute perte.

Je compte les enfants. Je vérifie que tous les enfants possèdent leur casque, lunettes, gants, chaussures et skis.

J’aide à mettre les skis et sac à dos dans les soutes du car sans perdre les enfants.

Je fais monter les enfants dans le car en les comptants.

D’une manière générale, je ne gronde pas les enfants et si on doit réprimander plus sévèrement, on appelle les responsables qui vont prononcer une fausse menace d’exclusion. Ca impressionne toujours un peu !! Je ne gronde pas plus mes propres enfants. Le groupe doit rester cohérent. Il faut éviter que vous soyez fâché avec un enfant. On respecte l’autre accompagnateur. On lui demande son avis avant de prendre une décision. Pas de petit caporal-chef !!

Dans le car

J’aide à enlever les vestes aux enfants et je vérifie qu’aucun enfant ne soit malade. Je rassure les plus petits.

Je distribue les dossards et les forfaits dont vous êtes garant.

Les forfaits vous seront fournis lors de la première sortie par les responsables du bureau, ne les perdez pas sur la saison et n’oubliez pas de les faire passer aux autres accompagnateurs du groupe avec lesquels vous tournez sur la saison.

A l’arrivée au Grand-Bornand 

J’aide à habiller les enfants avant de descendre. J’aide à chausser les enfants : pensez à bien serrer les chaussures des plus petits, on voit trop d’enfants avec le pied qui ballote dans la chaussure et pour skier, ce n’est pas confortable, surtout quand on apprend. J’aide à retirer les skis des soutes. Je redonne les sacs « casse-croûtes » aux enfants et je place les chaussures de ville dans les soutes du car. Je compte les enfants. Je donne les forfaits aux enfants. Je ne donne pas la priorité à mes enfants pour les habiller ou autre demande.

On s’occupe des plus petits ou des moins adroits. Les premières sorties sont primordiales pour instaurer la confiance.

Les personnes à pied aident en priorité les groupes de petits (oursons et flocons) avant de monter avec les thermos.

Au départ des télécabines du Rosay ou de Joyère

S’il y a trop de monde, le samedi peut être bien encombré, je vous recommande de prendre la télécabine de la Joyère pour les + grands.

(Attention, pas de cigarette électronique dans la télécabine). Je compte les enfants.

A l’arrivée en haut des pistes, je pose tous les sacs en salle « hors sac ».

Pour les plus petits, je pense à emmener tout le monde aux toilettes pour éviter de stopper les cours de skis.

Les cours de skis.

Tous les groupes doivent se trouver du côté du nouveau tapis « alpage express », devant la salle hors-sac.

Je confie les enfants aux moniteurs de l’ESF à 10h30. Pour tous les groupes, organisez-vous pour qu’au moins 1 des 2 accompagnateurs reste avec le groupe, surtout en dessous de la 2eme étoile pour faire le serre file et aider les enfants en cas de chute. Cela fluidifie le cours. Sauf si le moniteur vous fait comprendre clairement qu’il ne veut pas que vous restiez.

La fin des cours de skis.

Je récupère mon groupe à 12H30 précise à l’arrivée de la télécabine du Rosay (coté tapis)

Lors du premier cours, je vous demande d’être très attentif au briefing du moniteur. Nous aurons un réaménagement des enfants. Certains vont grimper et d’autres vont redescendre de niveau. Je vous demande de prendre la demande du moniteur, de venir nous annoncer ce changement et de faire le point pour bien communiquer avec les parents.

Je compte les enfants. Certains enfants désireront arrêter de skier et d’autres voudront continuer. Soyez à l’écoute de chacun et au besoin divisez le groupe en deux.

Je skie avec les enfants mais il est interdit de sortir des jalons de la piste et pour le groupe des freeriders cela va être très dur. Dans la mesure du possible si vous vous écartez de la piste, ce sera avec beaucoup de neige.

Attention, vous êtes à l’écoute des enfants notamment le plus faible. (Froid, faim, envie de skier, pipi, etc…) pas l’inverse.

Le déjeuner de midi.

A 13h30 maximum tous les groupes devront être à la salle hors sac pour le déjeuner de midi.

La salle hors-sacs est très limitée maintenant car nous sommes presque 300 personnes à déjeuner. En cas de mauvais temps, les groupes les plus aguerris devront aller à l’arrivée de la télécabine de la Joyère. Il y a une salle hors-sacs aussi et beaucoup moins fréquentée.

Le déchaussage et la montée dans le car pour le retour.

La descente se fera par la télécabine pour les plus petits et par la piste pour les plus grands (si niveau de neige suffisant). Tout le monde doit être au car vers 15h15. J’aide à déchausser les enfants et à récupérer les chaussures de ville. Je reprends tous les forfaits de tous les enfants. Je vérifie que les enfants restent autour du car et ne partent pas jouer à l’autre bout du parking. Je vérifie que rien ne reste autour du car et je les compte en remontant dans le car.

Parking de Sous-Lettraz d’Epagny-Metz tessy

Je récupère les dossards de chaque enfant, j’aide à vider le car et je vérifie que rien n’est oublié dans le car; j’attends que tous les parents soient venus récupérer les enfants. Je débriefe avec les parents et enfants. C’est plus sympa!

Demandez aux enfants de vous confirmer leur départ !! Sinon tout le monde disparait sans que vous en ayez connaissance.

Je ne laisse jamais un enfant seul sur le trottoir bien sûr. Je ne prends pas RDV chez le dentiste à 16h45 🙂

Devant Le gymnase, je transmets tout mon matériel au prochain responsable de sortie si ce n’est pas mon tour à la sortie suivante.

La sortie à la journée (06/03/2021)

Il y aura des forfaits « carton » à collecter le matin qu’il faudra redonner aux responsables pour recyclage le soir. Le retour aux cars se fera à 16h45. Donc retour à Sous-Lettraz vers 17h30/17h45.

La dernière sortie (13/03/2021 ou 20/03/2021 si report) : passage des étoiles

Lors de la dernière sortie, il est impératif que vous redonniez tout votre matériel (forfaits, sac, housses de skis,etc…) aux responsables avant la remise des prix à la salle d’animation rurale d’Epagny.

Les récompenses se feront donc avec vous sur le podium. Même ceux qui n’auront pas eu leurs niveaux auront une compensation.

La soirée accompagnateur (30/01/2021)

On se lâche et on s’amuse !! Même si vous n’accompagnez qu’en fin de saison, venez à la soirée pour faire connaissance !

Un grand merci pour votre implication et dans l’application de ces règles.

Sportivement.

Que faire en cas d’accident d’un enfant sur les pistes

En amont, je matérialise l’accident avec une paire de ski placée en croix 10 mètres en amont. Respectez le fameux :

PROTÉGEZ, ALERTEZ, SECOURIR

Je couvre l’enfant avec une couverture de survie ou une veste. Je ne panique pas et demande de l’aide au besoin. Je ne donne pas à boire à la victime. Ni aucun médicament.

Un accompagnateur appelle ou un tiers part prévenir les secours (départ d’un télésiège ou téléski) en indiquant le lieu (numéro de pylône comme repère et nom de la piste si possible).

Ne pas oublier de gérer les autres enfants par une éventuelle tierce personne.

J’apporte les premiers soins si je suis formé aux gestes de premier secours type PSC1.

Dans tous les cas et même pour une blessure légère, appeler le responsable de la sortie pour la déclaration d’accident.